#EntenduAuBureau 2

« J’aime pas quand tu fais Jabba le Hutt comme ça, c’est horrible »

**

« Tu sais que t’es bizarre des fois?… Non mais tu devrais pas ! »

**

« Je veux une raclette !! Mais j’aime pas le fromage »

**

« – Celui qui met le panier, fait la vaisselle. Trois essais chacun »
(Premier essai, marque)
« Bon allez zou tu sais ce qu’il te reste à faire »

**

« Je viens de changer d’ordinateur, j’ai perdu mes comptes, c’est quoi déjà mon identifiant et mdp »

**

« J’aimerais passer ma vie dans un hamac et être toute flagada… Ca serait bien ! »

 

***

« Ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah

Ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah

Ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah »

(On se souvient plus pourquoi mais c’était très drôle)

***

« Oui je pars à l’heure où l’on doit se retrouver. Ne me jugez pas svp »

**

« je me suis faiiiit maaaal, mais alors mal ridiculement »

**

« Ah oui c’est pas sexy, c’est pas comme si c’était un requin ! »
**
« J’ai l’impression qu’on fume beaucoup plus depuis qu’on a dit qu’on « arrêtait de fumer »! « 
**
« Je me sens comme Docteur House… Je suis un vieil homme boitillant »
**
« Mes doigts me démangent tellement c’est chiant »
… Sophie qui s’improvise comptable…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Paulines X Synbud

[EXCLUSIF] Synbud mène son enquête !

La Synteam est partie à la rencontre de deux phénomènes : Les Paulines ! Le but ? Tester les deux partenaires pour voir si elles se connaissent vraiment sur le bout des doigts ! Attention au programme des anecdotes, des (gros) dossiers, des projets et pleeeein de bonne humeur !

NB : ouuupss deux petites fautes se sont cachées dans les sous-titres ! Shame On Us

Rendez-vous sur Hellocoton !

#EntenduAuBureau

Aaaah la vie d’une startup! C’est des hauts, des bas, des rires et des situations parfois… comment dire ?? Insolites ! Et chez Synbud, on a décidé de ne pas garder ça pour nous et de vous partager les phrases toutes aussi improbables que mythiques! Alors c’est parti: on lance notre #EntenduAuBureau !

**

 

« Je suis un gredin qui fait des gredineries »

 

**

 

« Qui a mis sa veste dans la niche du chien? »

 

**

 

« Romaaain que tu es empoisonnaaaant » #mamiederomain (il faut rendre à César ce qui est à César)

 

**

 

« Désolé il fallait que j’aère le bureau ça sentait le dodo de Romain »

(Finallement c’est le canapé en lui même qui pue…)

 

**

 

« – Il y a quelqu’un qui vibre sous mon cul ! -Ah oui c’est moi qui vibre sous… ton cul… »

Précision : C’était un téléphone

 

**

 

« Tu sais pas faire l’accent Alsacien ? … Ya hopla ! « 

 

**

 

« – Mais c’est quoi une cagole ? -Bah tu vois Marie ?… « 

 

**

 

« -Je viens de faire une blague nulle… – Oui on a entendu, c’est juste qu’on n’a pas réagi parce qu’on est gentil ! »

(et non nous n’écrirons pas la  blague en question)

 

**

 

« On va se calmer ! Une raclette à la fois ! « 

 

**

 

« Oh j’ai eu peur !! J’ai cru que j’avais un rat sur la tête ! »

 

**

 

« Tu peux bannir le mot « camembert »? C’est une ville en Normandie. »
(sorti de son contexte c’est assez incompréhensible en fait…)

 

**

 

« Qui a volé a volé a volé a volé a volé a volé l’enveloppe ? »

 

**

« En vrai, si on envoyait des pigeons voyageurs à la place des mails ça marcherait bien !!
Mais comment peut-on faire pour qu’ils trouvent l’adresse? (intense réflexion)
Je suis sûr qu’il y a quelque chose à faire : monter sa petite startup et faire de l’élevage de pigeons à plein temps »

**

LE PETIT BONUS

« Sur les 13 y en a 10 de moi !!! Je ne veux pas être la vedette !!! »

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vraie vie de start-up #3

Bosser en startup, c’est une vraie partie de plaisir ! Mais parfois, on rencontre quelques petits… soucis. Mais puisque la Synteam vous dit tout, nous avons décidé de ne pas garder ça secret ! Donc c’est cadeau, c’est rien que pour vous : la compil’ des pires mésaventures rencontrées chez Synbud ! Enjoy 😉

 

1. Quand tu restes coincé dehors le matin parce que la seule personne à l’intérieur travaille avec ses écouteurs et n’entend pas la sonnette…

 

2. Quand ton propre robot ne te respecte pas…

(on floute pour que vous ne sachiez pas qui est vulgaire comme ça 😉 )

3. Quand tu arrives enfin à mettre un panier de basket après 2 semaines d’entrainement quotidien assez hardcore

(Oui, on a un panier au bureau)

 

4. Quand on achète un canapé mais qu’il faut le porter jusqu’au bureau…

 

5. Quand le canapé en question dégage une odeur très… spéciale

 

6. Quand on a enfin acheté des craies pour le mur spécial craie et que tout le monde nous laisse des mots d’amours

 

7. Quand tu n’as que 3 prises pour recharger 4 ordinateurs…

 

 

8. Quand tu laisses la musique à ton CTO et qu’il met du Disney

 

9. Quand la connexion Internet a décidé de ne plus fonctionner

 

 

10. Quand le stock de photos Instagram diminue et qu’il faudrait songer à partir  en voyage histoire de le re-remplir

 

11. Quand tu parles des heures avec un(e) blogueur(se) #love #quedulove

 

12. Quand tu attends des nouvelles de l’administration depuis des mois et des mois (et des mois)

 

13. Quand un blogueur nous dit qu’il a entendu parler de nous #tropfiers

14. Quand on nous fait des compliments sur la dernière version

 

15. Quand tu ne connais toujours pas Synbud (#shameonyou) –> c’est un problème qu’il faut résoudre de ce pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vraie vie de start-up #1

Pour beaucoup d’entre vous, être dans une start-up, c’est le pied. Et si vous êtes quand même très proches de la réalité, il faut cependant relativiser un peu le côté strass et paillettes. Entreprendre, c’est des hauts, des bas, mais surtout beaucoup de rigolade (pourvu qu’on ait un sens de l’humour très très très développé).

On se charge donc de vous faire partager le quotidien que cela représente dans cette rubrique 100% auto-dérision ! Et aujourd’hui, zoom sur l’amorçage d’une start-up.

 

Quand tous tes serveurs plantent

Pire, quand tu lances Synbud le jour d’une attaque cyber-terroriste qui touche tes serveurs

Quand les voyageurs te disent qu’ils adorent le site

Quand un de tes bêta-testeurs relève un bug

Quand tu vois défiler des récits de voyages tous les jours

Quand tu prends la casquette de community manager

Quand ca fait deux semaines que tu es sur un dossier et que tu le termines enfin

Quand tu ne sais plus très bien ce que « week-end » signifie

Quand tes potes te disent que tu viens plus aux soirées

Quand du coup tu sors pour la première fois depuis des semaines !

Mais vous savez quoi, tout ça, c’est pour que vous, voyageurs, puissiez préparer vos voyages sur Synbud. Et ça, ça vaut tout l’or du monde !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vraie vie de start-up #2

Synbud revient pour un deuxième article 100% auto-dérision sur le (vrai) quotidien d’une start-up ! Entreprendre, c’est toujours des hauts, des bas, mais surtout beaucoup de rigolade (pourvu qu’on ait un sens de l’humour très très très développé).

Et aujourd’hui, zoom sur le développement d’une start-up !

 

Quand tu regardes toutes les heures le nombre d’inscrits augmenter

Quand tu vérifies quarante fois les comptes avant de payer quelque chose

 •

Quand tu découvres un nouveau blogueur voyage hyper cool

 •

Quand on te demande si tu rentreras tôt ce soir

 •

Quand on découvre une nouvelle techno

 •

Quand le client est convaincu avant même de le rencontrer

 •

Quand on signale un bug bien vicieux aux devs

Quand quelqu’un t’entend pitcher ton projet pour la nième fois

Mais dès que tu as une bonne nouvelle à leur annoncer

 Et tout ça, c’est pour que vous, voyageurs, puissiez préparer vos voyages sur Synbud. Et ça, ça vaut tout l’or du monde !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 idées reçues sur Synbud

Quand on a fait du blogging son métier, et donc sa source de revenus principale, il est légitime de s’inquiéter quant à l’arrivée d’un nouvel acteur dans le secteur. Cet article est donc là pour clarifier certains points, et écarter vos craintes.

En préambule, on peut d’ores et déjà rappeler que les deux seuls buts de Synbud sont de valoriser les blogs de voyages aujourd’hui noyés dans Google aux côtés des mastodontes comme Booking.com et Tripadvisor en leur offrant une nouvelle visibilité et, dans le même temps, de permettre aux voyageurs perdus au milieu de ces offres d’hébergements de trouver de vrais récits de voyages complets et objectifs.

 

1. Vous enlevez du trafic aux blogueurs.

Non, non et non ! C’est justement contraire à l’éthique de Synbud qui est né sur le principe de valoriser tous les blogueurs, et pas juste ceux qui sont bons en référencement. On n’enlève pas du trafic, on en apporte ! Nous ne sommes qu’un moteur de recherche qui référence des articles, comme Google, mais on le fait mieux car on se dédie au voyage.

Votre article n’est absolument pas téléchargeable. Que ce soit par un utilisateur, ou par Synbud. On en extrait quelques informations (photos, chapeau, auteur, géolocalisation) pour pouvoir créer un lien le mettant en valeur et renvoyant directement vers votre blog, au moindre clic dessus. Ce n’est pas parce qu’on affiche des photos, qu’on télécharge votre article ! On indexe simplement le contenu de la vignette pour afficher le site plus vite, et renvoyer vers votre site plus vite. Imaginez la taille de nos serveurs sinon ! C’est beau la technologie, non ?

A l’affichage de votre site, notre top barre est là juste pour que l’utilisateur puisse sauvegarder le lien vers votre article/vidéo dans un de ses carnets pour pouvoir y retourner plus tard, mais là encore, rien n’est téléchargé. Sinon, ce serait tout simplement illégal, car contraire au droit d’auteur. Cela vous crée un visiteur au sens de Google analytics, arrivé via Synbud. D’un point de vue technique, on créé une simple fenêtre de navigateur vers votre blog. Le trafic est vers votre blog, les commentaires sont sur votre blog, la navigation sur votre blog etc. On ne touche à rien du tout. Et c’est là où vous êtes gagnants à 100% en tant que blogueurs !

 

capture-decran-2016-10-31-a-12-50-44

Un des exemples de site affiché via Synbud avec un de nos coups de coeur, Blackandwood

 

2. Est-ce que l’article est téléchargeable d’après votre site ?

Nous sommes un moteur de recherche. Pouvez-vous télécharger quoi que ce soit via Google ? Bien sûr que non ! Et bien c’est pareil pour nous. Vos articles restent évidemment sur vos serveurs, et ne vont pas sur les nôtres.

 

3. Vous vous appropriez le contenu.

Encore une fois, pas du tout, le nom du blogueur est affiché sur les vignettes, et quand on clique dessus, c’est carrément un autre site que Synbud qui s’affiche : celui du blogueur. On ne s’approprie donc rien. Comme Google, on ne fait que renvoyer vers les bons sites. Là dessus, on fait aussi la même chose qu’Hellocoton, sauf que nous nous sommes spécialisés dans le voyage en optimisant la recherche en permettant une recherche par géolocalisation, et plus par mots-clés. Un blogueur inscrit sur Synbud aura également la possibilité de créer une page officielle et d’enregistrer tous ses réseaux sociaux, son blog, son flux RSS, etc… Se créer un compte est d’ailleurs l’une des premières choses proposées à la connexion. Et si vous ne le faites pas, on redirige quand même vers votre blog ! Un profil, c’est juste s’offrir encore plus de visibilité !

Accueil Synbud

 

Et en plus, la page de profil est vraiment cool, la carte du monde se remplit en fonction de vos nouveaux articles !

 

Synbud profil

Un des exemples de profil affiché sur Synbud avec un autre de nos coups de coeur, Cap sur l’extrême

 

4. Cela ne sert à rien d’être sur Synbud.

Etes-vous d’accord pour apparaître sur Google ? La question ne vous a sans doute jamais traversé l’esprit ! Et bien pourquoi ne pas vouloir apparaître sur un moteur de recherche dédié à votre activité, et qui vous met plus en valeur ?

 

D’autres questions ? D’autres craintes ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire ou par mail pour que nous puissions les dissiper !

Et si, malgré la lecture de cet article, non, décidément non, vous ne voulez absolument pas faire partie de cette belle et innovante aventure, sachez qu’il existe un bouton « signaler » qui nous permet de prendre connaissance de la page que vous souhaitez déréférencer de notre moteur de recherche (accessible depuis n’importe quelle page, ou ici), et qui nous permet de répondre à votre demande le plus promptement possible !

Rendez-vous sur Hellocoton !